Partager
MagPoly_mai2006
Magazine Poly | 2006-05-01 00:00:00
  • Partager
    Page 1

    Magazine intégré de Polytechnique. Poste publications no de convention 41074519 Vol. 4, n o 1, mai 2007 Research Biomedical engineering L'ingénieur Garder l'esprit ouvert et aimer ce que l'on fait Fondation de Polytechnique Parce que bâtir l'avenir, ça commence aujourd'hui Le génie biomédical

  • Partager
    Page 2

    www.polymtl.ca Sommaire L'École 4 Mot du directeur général 4 Presses internationales Polytechnique De nouvelles parutions 5 Gros plan Objectif : 1000 stages par année 6 Fondation de Polytechnique Parce que bâtir l'avenir, ça commence aujourd'hui L'enseignement - La vie étudiante 8 Mot du directeur de l'enseignement et de la formation 8 Dossier 2 Vol. 4, n o 1, mai 2007 4 8 Le génie biomédical, une formation d'avenir 10 Baccalauréat Améliorer ses compétences en communication écrite et orale pour mieux réussir en milieu de travail 11 Vie étudiante Le génie de l'éloquence 12 Calendrier des compétitions techniques News briefs 13 Vie étudiante Le Polyscope : libre et grinçant depuis 40 ans 14 Enseignement Accompagnement pédagogique des nouveaux professeurs 15 Formation continue L'évolution de la carrière passe par l'évolution des connaissances 16 Études supérieures Vêtement et technologie, de Montréal à Hong-Kong : quand les passions mènent loin Sommaire Vol. 4, n o 1, mai 2007 La recherche / Research 17 17 Mot du directeur de la recherche et de l'innovation / A message from the Dean, Research and Innovation p. 22 Événement / Event Journée de la recherche 2007 : Changements climatiques et énergie / Climate change and energy p. 22 18 Recherche avancée / Advanced research Vers une révolution de la chirurgie orthopédique / Helping to revolutionize orthopedic surgery p. 23 19 Percée scientifique / Scientific breakthrough Première mondiale en robotique médicale / A world first in robotics p. 24 20 Infrastructure de recherche / Research Infrastructure Des biomatériaux hybrides pour réparer les articulations / Repairing joints with hybrid biomaterials p. 25 21 Projets majeurs / Major projects L'ingénieur Nouveaux projets amorcés / New projects started 27 Mot du président de l'ADP Mot de la présidente du Comité des communications 27 28 Profil de diplômée : Catherine Casgrain, Po 87 - Garder l'esprit ouvert et aimer ce que l'on fait 29 Nominations, distinctions et décès 30 Mot de la directrice générale de l'ADP 31 Prochaines activités

  • Partager
    Page 3

    Éditorial Un bilan positif et rassembleur! Chantal Cantin, directrice du Service des communications et du recrutement. Vol. 4, n o 1, mai 2007 Le mois de mai est synonyme de bilan pour notre directeur général, M. Robert L. Papineau, qui quittera ses fonctions le 31. Je profite donc de cette tribune pour souligner son indéniable support et mettre en valeur quelques exemples de ses réalisations ayant eu un impact à l'externe. Sous sa direction et avec l'appui de ses proches collaborateurs, notamment celle du P r Pierre G. Lafleur, directeur de l'enseignement et de la formation, des professeurs et du personnel non enseignant, M. Papineau a amené l'institution à revoir l'ensemble de ses programmes de baccalauréat. Un véritable chantier pédagogique qui a été porteur, car les inscriptions sont à la hausse. M. Papineau a aussi mené à terme les divers chantiers de construction, notamment les pavillons Lassonde, qui ont eu un effet rassembleur sur l'ensemble de la communauté de Polytechnique et qui nous ont positionnés dans le domaine de la construction verte et du développement durable. La performance de l'institution en recherche est aussi une belle réalisation collective qui s'est encore accentuée dans les dernières années, nous propulsant au sommet quant à plusieurs indicateurs clés : financement en partenariat avec l'industrie, nombre d'étudiants au doctorat, financement CRSNG, nombre de chaires de recherche, etc. Pour succéder à M. Papineau, les membres du Conseil d'administration ont reçu favorablement le rapport du Comité de nomination et ont recommandé au ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport la nomination de M. Christophe Guy, actuel directeur de la recherche et de l'innovation, au poste de directeur général pour un mandat de quatre ans, débutant le 1 er juin 2007 pour se terminer le 31 mai 2011. Cette nomination sera officielle lorsque nous aurons obtenu l'aval du gouvernement. Mais il y a toujours de nouveaux défis qui se greffent, notamment la place des femmes en génie. Polytechnique reçoit 22 % de jeunes filles tous cycles confondus. Les jeunes filles étant attirées, de façon naturelle, par les domaines de la santé, Polytechnique lancera le premier programme de baccalauréat en génie biomédical au Québec dès l'automne 2008. Si toutes les autorisations nécessaires se confirment, les jeunes filles inscrites en sciences de la nature et intéressées à ce programme pourront déposer une demande d'admission avant le 1 er mars 2008. Les femmes étant davantage sensibles à l'apport social et concret qu'elles peuvent apporter à autrui, le secteur du biomédical est une avenue intéressante pour les futures ingénieures. D'ailleurs, Polytechnique se démarque déjà dans ce domaine. À cet égard, vous trouverez en pages 18, 19 et 20 de l'information sur nos activités, et un dossier étoffé sur le génie biomédical en pages 8 et 9. En terminant, je vous invite à participer à la journée de la recherche de Polytechnique, instaurée par la Direction de la recherche et de l'innovation, le jeudi 24 mai 2007, à compter de 8 h 30. Pour plus de détails, consultez le site Web : www.polymtl.ca/recherche Mon mot de la fin s'adresse à M. Papineau : vous allez nous manquer, un gros merci et profitez bien de votre été! Et l'ultime conclusion s'adresse à vous, chers lecteurs, je vous souhaite d'excellentes vacances sous le signe de la prudence et de la détente! Chantal Cantin, rédactrice en chef, chantal.cantin@polymtl.ca est une publication périodique de la Direction des affaires institutionnelles et secrétariat général de l'École Polytechnique. ISSN 1712-3852 Édition : Service des communications et du recrutement Rédactrice en chef : Chantal Cantin Coordination : Annie Touchette Rédaction : Catherine Florès et Annie Touchette, avec la collaboration spéciale de Dominique Chassé, Véronique Roy et Frédéric Simonnot. Révision : Johanne Raymond, Daly-Dallaire Traduction : Daly-Dallaire, Services de traduction, et Chantal Lemieux Photo de couverture : Yves Beaulieu Photos : Denis Bernier, Normand Rajotte, Service des communications et du recrutement Direction artistique et conception de la grille graphique : Millennium concept & design Ont collaboré à ce numéro : l'Association des Diplômés de Polytechnique, la Direction de la recherche et de l'innovation, la Fondation de l'École Polytechnique, les Presses internationales Polytechnique Reproduction autorisée avec mention de la source. Renseignements : Service des communications et du recrutement, École Polytechnique de Montréal Tél. : 514 340-4915 communications@polymtl.ca Adresse postale : C.P. 6079, succ. Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3A7 Le genre masculin a été utilisé de façon systématique dans l'unique but de faciliter votre lecture Éditorial 3

  • Partager
    Page 4

    L'École 4 Robert L. Papineau, ing. Ph. D., MACG, O.Q., directeur général de l'École Polytechnique. Mot du directeur général Mon passage à Polytechnique a été intense et bien rempli. Toute cette intensité et cette fébrilité ne se réalisent pas en vase clos. C'est pourquoi je tiens à remercier tous les acteurs de Polytechnique. À tous les diplômés de Polytechnique, vous avez raison d'être fiers de votre alma mater. Votre présence dans divers secteurs stratégiques multiplie notre fierté et positionne Polytechnique comme un véritable acteur de la vie économique du Québec et d'ailleurs. On peut s'enorgueillir d'un tel réseau. À tous les professeurs de Polytechnique, je vous dis bravo pour vos enseignements et vos recherches audacieuses. Bravo pour l'innovation dont vous faites preuve et que vous insufflez à nos étudiants. Bravo pour votre engagement des dernières années dans notre projet de formation au baccalauréat. Vous êtes la matière de cette institution, et vos activités de recherche nous permettent de nous démarquer comme un leader en matière de recherche et d'innovation en génie. À tout le personnel non enseignant, je dis merci, et je souligne à nouveau que vous êtes indispensables au bon fonctionnement de l'institution. Vous avez fait preuve d'une très grande capacité d'adaptation au cours des dernières années à l'égard de nos objectifs institutionnels. Au président et aux membres du Conseil d'administration, j'adresse mes remerciements pour l'appui inconditionnel des dernières années. À tous mes collaborateurs, directeurs fonctionnels, directeurs de département et directeurs de service, merci de votre dévouement indéfectible et de votre collaboration sans cesse renouvelée. Mon mot de la fin, je le dédie aux étudiants, je suis fier d'être ingénieur et je l'ai toujours été. Vous êtes la raison d'être de notre institution et nos meilleurs ambassadeurs, et j'ai toujours eu à cœur d'être à l'écoute et de vous aider, dans la mesure du possible, dans vos divers projets, que ce soient les sociétés techniques, comités culturels ou autres initiatives. J'ai toujours été enthousiaste à l'idée de travailler pour vous aider à bâtir votre avenir. Je vous souhaite une très belle carrière riche en défis de toutes sortes! Presses internationales Polytechnique Nos ouvrages sont rédigés par des professeurs de l'École Polytechnique mais aussi par de nombreux diplômés de l'institution. Nos auteurs ont su allier pratique et théorie dans des livres touchant l'ingénierie mais aussi les sciences appliquées, y compris les sciences de la gestion. Éléments de turbulence, de Michel Prud'homme, professeur à l'École Polytechnique, propose un exposé complet et concis de la turbulence, l'une des branches les plus complexes de la mécanique des fluides. Présentant de façon claire et unifiée un ensemble de concepts et d'équations, cet ouvrage sera une source de renseignements utiles pour les ingénieurs praticiens désirant parfaire leurs connaissances. L'hydraulique appliquée aux installations d'extinction - La protection des bâtiments contre l'incendie, 3 e éd., fournit non seulement les outils, mais également une méthode d'analyse servant à résoudre plusieurs problèmes pratiques, tant du point de vue de la conception des réseaux de protection que des problèmes éprouvés sur le terrain. L'auteur, Jean- Pierre Bonneville, travaille dans le domaine de la De nouvelles parutions aux Presses internationales Polytechnique prévention des sinistres et enseigne cette matière à l'École Polytechnique. Réseaux et systèmes informatiques mobiles, édition revue et augmentée, de Samuel Pierre, professeur à l'École Polytechnique. Avec l'utilisation grandissante des ordinateurs portables et des périphériques mobiles des plus variés, les usagers mobiles ont de plus en plus besoin d'accéder à des services Internet au cours de leurs déplacements. Les possibilités qu'offrent ces technologies ont donné naissance à un nouveau paradigme : l'informatique mobile. Le grand livre des lois - Parcours dans le monde des probabilités est un cd-rom conçu par le professeur Richard Labib et les ingénieurs Simon de Montigny et Maxime Adadja, tous trois de Polytechnique. Destiné à tous ceux qui se confrontent à l'analyse de phénomènes aléatoires, le didacticiel expose les concepts fondamentaux des probabilités. L'utilisateur est en mesure de modifier des paramètres de cet outil interactif afin de visualiser les différentes propriétés de ces lois. www.polymtl.ca/pub Vol. 4, n o 1, mai 2007

  • Partager
    Page 5

    Gros plan Reconnaissant l'apport irremplaçable des stages à la formation des futurs ingénieurs, l'École Polytechnique a rendu le stage en entreprise obliga- toire au sein de tous ses programmes de baccalauréat depuis 2005. Si cette nouveauté est acclamée tant du côté des étudiants que des employeurs, il n'en demeure pas moins qu'elle représente un défi de taille pour Polytechnique et son Service des stages et du placement qui auront à offrir quelque 1000 stages par année lorsque la vitesse de croisière aura été atteinte en 2008. « Les entreprises ont un rôle important à jouer dans la formation de la relève », croit Maryse Deschênes, directrice du Service des stages et du placement de Polytechnique. « Dans le cadre d'un matin ADP qui se tenait au Club Saint-James en février dernier et qui réunissait quelque 180 personnes issues du milieu des affaires, nous avons tenu à lancer une activité annuelle de reconnaissance. Cette année, nous saluons l'apport Vol. 4, n o 1, mai 2007 Objectif : 1000 stages par année Et vous, quand commencez-vous ? www.hydroquebec.com/emplois Branchée sur la relève ! « Tous les étudiants au baccalauréat doivent maintenant compléter un stage pour obtenir leur diplôme. » inestimable de deux partenaires de longue date, CIMA + et Paccar Canada, qui proposent des stages de haut calibre depuis plusieurs années déjà aux étudiants de Polytechnique. Les diplômés de Polytechnique, qui comme nos partenaires connaissent la qualité et la rigueur de la formation qui est dispensée en nos murs, sont de précieux alliés. Pour atteindre notre objectif de 1000 stages par année, nous avons indéniablement besoin de leur appui. » Le Service des stages et du placement offre aux entreprises la possibilité de recruter des stagiaires issus de 11 spécialités du génie aux sessions d'automne, d'hiver et d'été, pour des stages d'une durée de 4, 8, 12 ou 16 mois, selon les besoins. Service des stages et du placement Téléphone : 514 340-4730 Courriel : service.placement@polymt.ca Web : www.polymtl.ca/sp L'École 5

  • Partager
    Page 6

    L'École Fondation Natalie Villemure, directrice générale. En 2001, grâce à une initiative de MM. Roland Doré, Po 60, René Dufour, Po 54, Bernard Lamarre, Po 52, et Jean-Paul Gourdeau, Po 51, le Cercle des Bâtisseurs se formait. Aujourd'hui, le Cercle compte près de cent membres actifs, sans compter ceux qui sont en instance de renouvellement. Être membre du Cercle des Bâtisseurs témoigne du désir profond de participer finan- cièrement au développement de l'École. Cette contribution minimale de 12 500 $ sur 5 ans que représentent les frais d'adhésion, c'est avant tout la concrétisation de la fierté que nous inspire notre alma mater. M. Bernard Lamarre, président du comité de direction du Cercle, et son équipe de bénévoles sont en période de recrutement et de renouvellement d'adhésion. Soyez généreux lorsque vous recevrez leur appel. Vous pouvez aussi visiter le site de la Fondation au www.fondationpoly.org pour prendre connaissance des bénéfices associés à cette contribution. Parce que bâtir l'avenir, ça commence aujourd'hui Tableau assurance Une police d'assurance-vie représente un autre moyen d'offrir un don substantiel. Quoique les circonstances varient d'un donateur à l'autre, voici quelques exemples de la façon dont une assurance-vie peut maximiser votre générosité. Montant d'assurance-vie qu'une prime unique peut procurer. Assurance pour une personne en bonne santé non fumeuse. Taux en date d'avril 2007, sujet à changement sans préavis. Source : Alain Lévesque, B.A.A. Président du Groupe DeVimy Cabinet de services financiers La famille de Polytechnique s'enrichit d'un nouveau membre Bernard Lamarre, Maurice Lécuyer, Marcelle Lécuyer, Charles Lécuyer, Robert Panet-Raymond, Robert L. Papineau. L'équipe de la Fondation de Polytechnique Robert Panet-Raymond Président du conseil robert.panetraymond@polymtl.ca 514 340-4711, poste 3216 Natalie Villemure Directrice générale natalie.villemure@polymtl.ca 514 340-5197 M. Maurice Lécuyer, son épouse Marcelle et leur fils Charles ont fait une généreuse contribution pour l'avancement de la profession. Afin de marquer le 50 e anniversaire de l'entreprise Lécuyer, un manufacturier de produits de béton pour les infrastructures, M. Lécuyer a fait un don de 250 000 $ à la Fondation de Polytechnique pour la création d'un fonds dont les revenus serviront à créer et à pérenniser les prix d'excellence RMC-Lécuyer-Béton, qui seront attribués à un étudiant et à une étudiante en génie civil. Avec ce don, M. Lécuyer et sa famille deviennent des amis de l'École et contribuent à son rayonnement. Pour plus d'information sur l'entreprise, consultez le site www.lecuyerbeton.com Richard Coveney Coordonnateur de la gestion de l'information richard.coveney@polymtl.ca 514 340-4711, poste 3756 Assurance-vie Prime unique : 50 000 $ Âge Homme Femme Dernier décès 50 250 000 $ 315 000 $ 560 000 $ 55 185 000 $ 225 000 $ 425 000 $ 60 145 000 $ 200 000 $ 325 000 $ 65 125 000 $ 175 000 $ 225 000 $ 70 125 000 $ 150 000 $ 175 000 $ 75 80 000 $ 100 000 $ 130 000 $ Michelle Niceforo Directrice des campagnes annuelles michelle.niceforo@polymtl.ca 514 340-4711, poste 4151 Linda Hurteau Adjointe administrative linda.hurteau@polymtl.ca 514 340-5959 6 Vol. 4, n o 1, mai 2007

  • Partager
    Page 7

    Guy Dufresne, Po 64, un Bâtisseur émérite Vol. 4, n o 1, mai 2007 « Je suis fier de mes réalisations professionnelles, mais je suis bien conscient que c'est à Polytechnique que j'ai acquis la formation de base qui m'a permis de me réaliser dans le monde des affaires. J'ai arrêté mes activités professionnelles et je profite de mon emploi du temps moins chargé pour appuyer la croissance de l'École, par exemple avec la création de la bourse Guy G. Dufresne. J'ai fait pour cela une nouvelle contribution de plus de 70 000 $, ce qui porte le total de mes dons à la Fondation de Polytechnique à 100 000 $. » « J'ai assisté à une séance d'information sur les dons planifiés organisée par la Fondation et je me suis rendu compte que, en plus de mes contributions financières, je pouvais aider à former les prochaines générations d'ingénieurs en créant un fonds de bourse. Cette contribution Guy Dufresne, Po 64 de 70 000 $ faite à même mes avoirs personnels témoigne de mon attachement profond à Polytechnique et de ma conviction que le maintien de l'excellence exige des moyens. J'invite donc mes confrères de promotion à envisager la possibilité de faire aussi une contribution substantielle à notre alma mater. » Friends of Polytechnique of Montréal Jean Gaulin, Po 67, Président, Friends of Polytechnique of Montréal 4 e Dîner du Cercle des Bâtisseurs, 22 mai 2007 Le 4 e Dîner du Cercle des Bâtisseurs aura lieu le 22 mai 2007 au pavillon J.-Armand- Bombardier. Le conférencier sera M. Sidi Mohamed Aourid, président de l'Association des Diplômés de Polytechnique, section Maroc. Cet événement, réservé exclusivement aux membres du Cercle des Bâtisseurs, sera l'occasion de rencontrer les grands donateurs de notre Fondation. Il est encore temps de réserver votre place en communiquant avec nous au 514 340-5959. La campagne annuelle 2006 dirigée par le trésorier, M. Louis Marceau, a été un franc succès grâce à la générosité des diplômés résidant aux États- Unis. L'objectif de cette campagne était d'amasser 60 000 $ auprès de 50 diplômés. Nous sommes heureux de vous informer que Friends a en fait récolté 61 000 $ auprès de 63 diplômés. Au cours des trois dernières années, Friends a recueilli plus de 155 000 $. Nous les remercions grandement de leur soutien! Friends, qui a l'habitude de faire des campagnes auprès des diplômés, voit maintenant plus grand. Les activités de la Fondation Assemblée générale annuelle L'assemblée générale annuelle aura lieu en septembre prochain au pavillon J.-Armand-Bombardier de l'École Polytechnique. Nous vous invitons à visiter le site Web de la Fondation au www.fondationpoly.org pour consulter la date et l'heure de l'événement. Tous les membres de la Fondation recevront une invitation dans le courant du mois d'août. Lors de l'assemblée, le président, la trésorière et la directrice générale présenteront le rapport des activités de la Fondation pour l'exercice 2006-2007. Pour des renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec M me À partir de maintenant, elle étendra sa campagne de sollicitation annuelle aux fournisseurs américains de Polytechnique, aux employeurs actuels des diplômés ainsi qu'aux fondations situées aux États-Unis. Nous espérons ainsi accroître substantiellement les résultats des campagnes de financement au fil des années. Nous invitons les diplômés résidant aux États-Unis à contribuer à la campagne annuelle 2007 de Friends, qui débutera en juillet prochain. Les dons peuvent être adressés à : Susan Flaherty, Friends of Polytechnique of Montréal Roha and Flaherty 1725 I (Eye) Street NW Ste 300 Washington DC 20006 USA Linda Hurteau, par téléphone au 514 340-5959 ou par courriel à linda.hurteau@polymtl.ca. 19 e Dîner annuel des amis du président, 4 octobre 2007 Le 4 octobre prochain aura lieu le 19 e Dîner annuel des amis du président, sous la présidence d'honneur de M. Pierre Pomerleau, président de Pomerleau inc. Ce dîner gastronomique se tiendra au prestigieux Club Saint-Denis. Nous vous invitons à réserver votre place dès maintenant en communiquant avec nous au 514 340-5959. L'École 7

  • Partager
    Page 8

    L'enseignement - La vie étudiante 8 Pierre G. Lafleur, ing. Ph. D., directeur, enseignement et formation. Dossier Apparue il y a plus d'un siècle avec l'utilisation des rayons X et de l'électrocardiographie, la pratique du génie biomédical a pris son véritable essor à partir des années 1960 avec la mise au point du transistor et de l'ordinateur, qui ont rendu possible des applications telles que le pacemaker, la tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique. De nos jours, le génie biomédical rassemble de nombreuses spécialités, du génie tissulaire au génie Mot du directeur de l'enseignement et de la formation L'année universitaire 2006-2007 fut bien remplie en activités pédagogiques, autant du point de vue de l'élaboration de nos nouveaux programmes que de leur implantation. Les étudiants ont vécu pour une première fois la 2 e année des programmes renouvelés, et les professeurs ont accueilli une seconde cohorte en 1 re année. L'élaboration des 3 e et 4 e années de chaque programme a également été finalisée. Bien que des ajustements soient à prévoir lors de l'implantation des nouveaux programmes, les cours, les projets, les orientations et les concentrations développés ou revisités sauront répondre sans aucun doute aux intérêts des étudiants, ainsi qu'aux besoins de l'industrie. Soulignons, entre autres, la création de nouvelles orientations thématiques, Projets internationaux et Outils de gestion, qui s'ajoutent à l'orientation Innovation technologique. Sur le plan international, l'éventail des formations spécialisées de dernière année suivies à l'étranger s'élargit, puisque, en plus des formations en Infrastructures routières, en Génie ferroviaire et en Génie automobile, s'ajoutent celles en Signaux, images et formes, en Systèmes énergétiques et en Agro-industrie. De nouvelles façons de faire voient aussi le jour à Polytechnique. Ainsi, quatre programmes offriront cette année un plein trimestre de cours durant l'été. Cette nouvelle flexibilité permettra à certains étudiants de prendre de l'avance ou de rattraper certains cours durant l'été avant de partir en stage à l'automne ou à l'hiver. Finalement, on ne pourrait passer sous silence le nouveau programme de baccalauréat en génie biomédical dont la première cohorte d'étudiants sera accueillie fort probablement en septembre 2008. Dans l'immédiat, les programmes de génie mécanique, de génie électrique, de génie chimique, de génie informatique et de génie physique offrent une concentration en génie biomédical. Toute cette effervescence autour de nos programmes sera discutée le 7 juin prochain lors du colloque sur l'enseignement au baccalauréat qui se tiendra à l'École. Le génie biomédical, une formation d'avenir « De nombreux observateurs le prédisent. Si le développement technologique et scientifique du 20 e siècle fut principalement basé sur les sciences physiques, celui du 21 e siècle s'appuiera sur les sciences biologiques », souligne Pierre Savard, professeur titulaire au Département de génie électrique et directeur du programme de génie biomédical de l'École Polytechnique. orthopédique en passant par la bio-instrumentation. Avec le vieillissement de la population et le besoin constant d'accroître l'efficacité des systèmes de santé par l'innovation technologique, la pratique du génie biomédical connaît une évolution accélérée. Entre 1997 et 2004, le total des dépenses dans le secteur de la santé au Canada est passé de 78 à 130 milliards $ et le Conference Board of Canada prévoit une augmentation annuelle de 5 milliards $ pour les prochaines années. Selon les dernières données Vol. 4, n o 1, mai 2007

  • Partager
    Page 9

    d'Industrie-Canada (2000), l'industrie des matériels médicaux au pays compterait plus de 1000 entreprises et emploierait 22 000 personnes. Au Québec, l'Association de l'industrie des technologies de la santé (AITS) regroupe actuellement quelque 200 PME qui génèrent des ventes annuelles de 300 M$. L'École Polytechnique, qui compte une vingtaine de professeurs très performants dans ce domaine, se positionne comme un chef de file dans la formation et la recherche en génie biomédical. Avec son partenaire, l'Université de Montréal, Polytechnique fait d'ailleurs office de pionnière en offrant des programmes conjoints de génie biomédical depuis 1972 à la maîtrise et depuis 1980 au doctorat. « Certains de nos chercheurs et de nos diplômés ont participé à la création de nouvelles entreprises québécoises qui se consacrent à la mise au point d'outils de diagnostic et de traitement novateurs. Pensons notamment à Biorthex (implants orthopédiques), Biosyntech (régénération du cartilage), Cardianove (pompe d'assistance ventriculaire), Orthosoft (chirurgie assistée par ordinateur, Tomovision (imagerie médicale), Y3D (analyse du mouvement), pour ne nommer que celleslà », indique Pierre Savard. Avec ses projets de construction de deux nouveaux centres hospitaliers universitaires, la région du Grand Montréal représente un pôle de croissance remarquable pour l'industrie des sciences de la vie, et l'École Polytechnique de Montréal est appelée à y jouer un rôle de premier plan. Soulignons que depuis la création de la Fondation canadienne pour l'innovation, Polytechnique a obtenu des subventions totalisant plus de 62 M$ pour la création d'infrastructures de recherche et de laboratoires destinés au développement de nouvelles applications biomédicales. Depuis 2000, Polytechnique offre un populaire programme de certificat en « Technologies biomédicales - instrumentation électronique ». Et en 2005, elle a lancé une concentration en génie biomédical au sein de plusieurs programmes de baccalauréat. Ces concentrations sont si populaires qu'on doit présentement les contingenter à 50 places par année. En 2008, Polytechnique deviendra le 1 er établissement universitaire au Québec et le 2 e au Canada à offrir un programme complet de baccalauréat en génie bio- Vol. 4, n o 1, mai 2007 En 2008, Polytechnique deviendra le 1 er établissement universitaire au Québec et le 2 e au Canada à offrir un programme complet de baccalauréat en génie biomédical. 1 Pierre Savard, professeur titulaire au Département de génie électrique et coordonnateur des programmes d'études supérieures à l'Institut de génie biomédical, en compagnie de deux étudiantes inscrites à la concentration en génie biomédical, Kathy Beaudette (gauche) et Amélie St-Georges- Robillard. médical. 1 On croit que cette formation multidisciplinaire axée sur les sciences de la vie pourrait amener plus d'étudiantes à s'intéresser aux carrières en génie. « À travers les projets qu'il réalise, l'ingénieur a le pouvoir d'améliorer la qualité de vie des gens. Le domaine du génie biomédical me permet de faire avancer la science et de venir concrètement en aide à la société », souligne Amélie Chagnon, étudiante au baccalauréat-maîtrise intégré, qui a notamment travaillé à la validation d'un simulateur de chirurgie pour des cas de scoliose idiopathique. Kathy Beaudette, étudiante au baccalauréat en génie physique, concentration génie biomédical, abonde dans le même sens : « Il s'agit d'un domaine en plein essor, qui a d'importantes répercussions sur les plans technologique, sociologique et éthique. Je crois qu'une carrière en génie biomédical me permettra de satisfaire ma curiosité scientifique, tout en me permettant de contribuer, à ma façon, au bien-être de la société. » 1 Sous réserve d'approbation du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). L'enseignement - La vie étudiante 9

  • Partager
    Page 10

    L'enseignement - La vie étudiante Baccalauréat Améliorer ses compétences en communication écrite et orale pour mieux réussir en milieu de travail Claire-Andrée Dorval, coordonnatrice adjointe, et Dominique Chassé, conseillère pédagogique et coordonnatrice de la formation à la communication écrite et orale. Le génie, ce n'est pas de la littérature, c'est entendu. Cependant, l'écrit est présent partout dans l'entreprise : courriels, lettres, rapports de projets, comptes rendus, procédures... L'ingénieur doit donc pouvoir rédiger correctement. De même, appelé à tenir un rôle d'encadrement et de conseil, l'ingénieur doit savoir exprimer et transmettre oralement des idées et des directives. D'où l'importance de maîtriser les différents aspects de la communication, une compétence que les étudiants de l'École Polytechnique peuvent développer grâce au processus de perfectionnement en communication écrite et orale instauré depuis l'automne 2006 au baccalauréat. Dans la plupart des programmes, on a retenu une approche individualisée, basée sur un diagnostic qui est établi à la suite d'épreuves initiales, dès le début du baccalauréat. Ce diagnostic porte sur une quinzaine d'aspects différents de la communication écrite et orale, pour lesquels on évalue le niveau de compétence atteint par chaque étudiant. Pour les aspects jugés passables ou faibles, l'étudiant reçoit une « prescription de perfectionnement », sous forme d'ateliers à suivre. « Tous les étudiants n'ont pas le même profil. Par exemple, on peut savoir développer de très bons arguments, mais ne pas être à l'aise à l'oral. D'où l'intérêt de cette formation personnalisée, explique Dominique Chassé, conseillère pédagogique et coordonnatrice de la formation à la communication écrite et orale. Notre objectif est qu'au terme de leur baccalauréat, tous les étudiants atteignent un bon niveau dans les divers aspects de la communication. » À partir du diagnostic, c'est l'étudiant qui prend en main son propre perfectionnement en matière de communication, en choisissant à quelles périodes durant les trois premières années de son baccalauréat il suivra les ateliers prescrits. Pendant ce temps, il doit aussi construire et garder à jour un portfolio numérique dans lequel il dépose des productions écrites et orales réalisées dans ses cours de spécialité, représentatives de l'évolution de sa pratique. Le portfolio comprend aussi un « bilan réflexif » mis à jour chaque année : l'étudiant y présente ses objectifs personnels et y fait état de ses difficultés et de ses progrès. Pendant les trois années que dure le processus de perfectionnement, les étudiants sont encadrés par des tuteurs spécialistes en communication et une petite équipe de coordination, animée par Dominique Chassé et Claire-Andrée Dorval. À partir de l'automne 2007, ils auront également accès à un ensemble d'outils et de ressources en ligne. 10 Vol. 4, n o 1, mai 2007

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions

Un moment SVP