Partager
MagPoly_mai2006
Magazine Poly | 2006-05-01 00:00:00
  • Partager
    Page 1

    Magazine intégré de Polytechnique. Poste publications no de convention 41074519 Vol. 3, n o 2, mai 2006 Recherche La Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère Nouveaux professeurs au Département de mathématiques et génie industriel Research Department of Mathematics and Industrial Engineering welcomes new professors professors L'ingénieur L'ADP L'ADP à l'heure l'heure de l'internationalisation l'internationalisation Fondation de Polytechnique On se prépare aux prochains grands défis

  • Partager
    Page 2

    www.polymtl.ca Sommaire L'École 4 Mot du directeur général 4 Presses internationales Polytechnique Coup d'œil sur l'édition savante 5 Dossier Des avancées vers l'internationalisation des études 6 Fondation de Polytechnique La Fondation se prépare aux prochains défis 7 Création de la bourse Jean-Charles-Lemieux L'enseignement - La vie étudiante 8 Mot du directeur de l'enseignement et de la formation 8 Gros plan La Bibliothèque, bien plus que des livres 9 News brief: Education 10 Excellence Les lauréats de Vinci 2006 11 Baccalauréat Le génie des mines : interdit aux pantouflards! 12 International Nos étudiants sous les feux de la rampe... jusqu'en Europe 13 Ingénieurs sans frontières : changer le monde, c'est aussi le métier de l'ingénieur 14 Vie étudiante Compétition canadienne d'ingénierie 2006 News briefs 15 Enseignement Richard Labib : « Les mathématiques sont avant tout une manière de penser » 16 Cycles supérieurs Portrait d'un jeune chercheur heureux Sommaire Vol. 3, n o 2, mai 2006 2 Vol. 3, n o 2, mai 2006 4 8 La recherche / Research 17 17 Mot du directeur de la recherche et de l'innovation / A message from the Dean, Research and Innovation p. 22 Profils / Profile Renouvellement du corps professoral - Stratégie gagnante au Département de mathématiques et génie industriel / Succession planning for teaching staff: a winning strategy from the Department of Mathematics and Industrial Engineering p. 22 19 Infrastructure de recherche / Research Infrastructure Inauguration prochaine de la Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère / Maison des technologies de formation et d'apprentissage Roland-Giguère is opening soon p. 24 21 Événement / Event Journée de la recherche L'ingénieur Projets majeurs / Major projects Nouveaux projets amorcés / New projects started 27 Mot du président de l'ADP Mot de la présidente du Comité des communications 27 28 Profil de diplômé : Marc-Antoine Ducas, le jeune entrepreneur à l'origine de Ludix Technologies 29 Administrateurs 2005-2007 de l'Association des Diplômés de Polytechnique Nominations et décès 30 Programmation 2006 31 Nouveauté : Un nouveau logo pour l'ADP

  • Partager
    Page 3

    Éditorial À l'heure de l'internationalisation Chantal Cantin, directrice du Service des communications et du recrutement Vol. 3, n o 2, mai 2006 Polytechnique est très active sur le marché international. Dans ce numéro, vous trouverez quelques articles relatifs aux activités de notre institution sur le plan international. Les ouvrages scientifiques de nos professeurs-chercheurs publiés aux Presses internationales Polytechnique et diffusés en plusieurs langues ne sont qu'un exemple parmi tant d'autres. À cela s'ajoutent les activités du Bureau des relations internationales qui nous permettent, entre autres choses, d'assurer le rayonnement de notre institution et de signer des ententes avec des universités à l'étranger favorisant ainsi l'obtention de double diplôme. Grâce à cela, les programmes d'échanges à l'international et les possibilités de stages rémunérés pour les étudiants de Polytechnique sont très diversifiés. Que ce soit pour l'Europe, l'Asie ou un autre continent, le génie n'a pas de frontières, sauf celle des langues. Annuellement, nous recevons plus de 400 étudiants provenant de l'étranger dans nos programmes d'échanges, tandis qu'une centaine de nos étudiants seulement vont compléter leurs études à l'étranger. Avec la mondialisation des marchés et la mouvance internationale, nous devons définitivement augmenter ce nombre pour leur assurer un passeport qui déborde nos besoins locaux. Plus que jamais, pour assurer sa compétitivité personnelle, le futur ingénieur doit prouver son internationalisation, c'est-à-dire être en mesure de travailler à l'étranger; faire la preuve qu'il maîtrise plusieurs langues et démontrer qu'il a une facilité à travailler dans des équipes pluridisciplinaires sont des éléments incontournables pour l'avenir de nos étudiants. Lors de la mise en œuvre du renouvellement de nos programmes de formation de baccalauréat, cette tendance a été prise en considération par les équipes pédagogiques. Autre élément non négligeable du rayonnement universitaire, la puissance des compétences de son corps professoral. À cet égard, Polytechnique fait belle figure, car nos professeurs sont très actifs en recherche et ils sont appelés à intervenir régulièrement lors de colloques, de conférences à l'étranger ainsi qu'à titre d'expert auprès des médias, exportant ainsi notre savoir-faire au-delà des frontières québécoises, canadiennes et nord-américaines. En terminant, je vous invite à participer en grand nombre à la 5 e édition de la Journée de la recherche qui aura lieu à Polytechnique le jeudi 25 mai 2006. Pour plus de détails, consultez le site Web : www.polymtl.ca. Le printemps coïncide aussi avec la Collation des grades, prévue pour le samedi 17 juin 2006. À tous ceux qui ont obtenu leur diplôme durant l'année scolaire 2005-2006, félicitations! On se retrouve à la rentrée scolaire 2006! Soyez prudents et bon été! Chantal Cantin, rédactrice en chef chantal.cantin@polymtl.ca est une publication périodique de la Direction des affaires institutionnelles et secrétariat général de l'École Polytechnique. ISSN 1712-3852 Édition : Service des communications et du recrutement Rédactrice en chef : Chantal Cantin Coordination : Annie Touchette Rédaction : Chantal Cantin, Catherine Florès, Frédéric Simonnot, Annie Touchette Révision : Johanne Raymond Traduction : Daly-Dallaire, Services de traduction Photo de couverture : Normand Rajotte Photos : Denis Bernier, Anouk Germain, Normand Rajotte, Photothèque CNRS (Jérôme Chatin), Polyphoto, Productions Punch, Service des communications et du recrutement. Direction artistique et conception de la grille graphique : Millennium concept & design Ont collaboré à ce numéro : l'Association des Diplômés de Polytechnique, la Direction de la recherche et de l'innovation, la Fondation de l'École Polytechnique, les Presses internationales Polytechnique Reproduction autorisée avec mention de la source. Renseignements : Service des communications et du recrutement, École Polytechnique de Montréal Tél. : (514) 340-4915 communications@polymtl.ca Adresse postale : C.P. 6079, succ. Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3A7 Le genre masculin a été utilisé de façon systématique dans l'unique but de faciliter votre lecture. Éditorial 3

  • Partager
    Page 4

    L'École 4 Robert L. Papineau, ing. Ph. D., MACG, O.Q., directeur général de l'École Polytechnique Mot du directeur général Une année scolaire rassembleuse Pour ce dernier numéro de l'année scolaire 2005-2006, je vous dresse un court bilan de quelques-unes de nos réalisations. L'automne a été marqué par la mise en place de nos programmes renouvelés de formation au baccalauréat ainsi que par toutes les activités inaugurales entourant nos bâtiments verts, les pavillons Lassonde. Depuis avril dernier, nous avons commencé à accueillir dans nos murs les équipes du Service des ressources humaines, des finances, des relations internationales, de la formation continue, des archives ainsi que l'Association des Diplômés qui étaient, depuis quelques années déjà, disséminées hors campus. Nous pourrons affirmer bientôt que le rapatriement de notre personnel sur le campus est chose faite. À l'instar de l'ensemble des universités québécoises, l'aspect budgétaire de Polytechnique est aussi une source de préoccupations et beaucoup d'efforts sont consentis par nos équipes pour assurer une saine gestion de nos revenus et dépenses. Nous sommes confiants que des transferts fédéraux dans le secteur de l'éducation postsecondaire arriveront à point nommé. J'adresse mes remerciements aux membres du conseil d'administration de Polytechnique pour leur confiance. Notre position en matière de recherche et d'innovation dans les domaines du génie continue de faire l'envie de plusieurs, les activités de nos professeurs-chercheurs font certes partie des plus beaux fleurons de notre institution et ont, par le fait même, des retombées sur toute l'économie du Québec. En terminant, mes sincères félicitations et mes vœux de succès accompagnent tous nos finissants de la 130 e promotion. Presses internationales Polytechnique L'édition au Québec est un secteur méconnu du public. Combien de nouveautés paraissent chaque année? Auriez-vous répondu 4 000? Ces ouvrages touchent tous les genres, que ce soit le roman, la littérature pour la jeunesse, le guide pratique, le livre scientifique et technique. La catégorie du livre scientifique et technique représente moins de 10 % des nouvelles parutions, ce qui n'empêche pas l'édition universitaire d'être très active. Loin des feux de la rampe, l'édition universitaire poursuit son expansion depuis les années 50, en parallèle de l'édition scolaire. En effet, la première maison d'édition québécoise, fondée en 1842, publiait des ouvrages scolaires. L'édition en général vit aujourd'hui un certain bouleversement causé notamment par les nouvelles technologies de l'information et la mondialisation. Étonnamment, le marché du livre savant demeure stable sinon en croissance dans certains cas. La transmission des savoirs passe encore par l'imprimé. La production d'un livre comprend plusieurs étapes, à partir de l'idée jusqu'à la publication : mentionnons Coup d'œil sur l'édition savante l'accompagnement de l'auteur tout au long de la rédaction, aussi appelé coaching, la révision linguistique, la mise en pages, la correction des épreuves, la conception de la maquette de couverture et finalement, l'impression et la reliure. La promotion et la diffusion complètent le tout. Une question posée fréquemment touche à la question des redevances. Autrement dit, quel est le pourcentage que l'auteur touche sur le prix de vente d'un livre? Il s'établit généralement à 10 %. Le libraire et le distributeur se partagent respectivement 40 % et 17 %, l'imprimeur reçoit 20 %, et l'éditeur, quant à lui, touche environ 13 %. La situation géographique et linguistique favorise l'édition savante du Québec. À mi-chemin entre les façons de faire nord-américaines et européennes, les ouvrages universitaires québécois allient les concepts autant pratiques que théoriques. Le bouillonnement des idées trouve écho dans l'écriture, la publication. Constance Forest Directrice par intérim Presses internationales Polytechnique Vol. 3, n o 2, mai 2006

  • Partager
    Page 5

    Dossier Des avancées vers l'internationalisation des études « Les efforts de Polytechnique pour développer des protocoles d'échanges étudiants à l'international s'inscrivent dans un courant très marqué que l'on observe dans toutes les universités. Là où Polytechnique se démarque, c'est qu'elle intègre directement dans ses programmes des formations spécifiques offertes dans des établissements partenaires à l'étranger », indique Jean Dansereau, directeur adjoint de l'enseignement et de la formation. D'où l'élaboration de plusieurs ententes de formation avec des établissements universitaires étrangers en génie au cours des dernières années. Parmi ces ententes, figure le protocole de formation d'étudiants avec le Groupe des Écoles des Mines (GEM), qui permet de réaliser une année de formation complète dans différents domaines du génie dans l'une ou l'autre des sept écoles du GEM. Cette année de formation incorpore un stage industriel rémunéré ou indemnisé de quatre mois minimum. « Nous avions déjà des ententes individuelles avec certaines Écoles des Mines, mais ce protocole avec l'ensemble de ces établissements est une première », précise Louise Guernon-Gauthier, conseillère principale au Bureau des relations internationales (BRIN). En plus des formations de spécialisation en génie automobile et en génie ferroviaire offertes à l'étranger par le Département de génie mécanique, de nouveaux projets ont récemment vu le jour dans différents programmes. Ainsi, les étudiants de génie géologique pourront suivre une formation spécifique en géologie informatique à l'École nationale supérieure de géologie de Nancy (France). Ce programme comprend un stage rémunéré ou indemnisé en industrie. De plus, le Département des génies civil, géologique et des mines a mis en place une nouvelle orientation en infrastructures routières qui s'effectuera à l'École Nationale des Travaux Publics de l'État (ENTPE), près de Lyon, en France. Au Département de mathématiques et génie industriel, les étudiants ont désormais la possibilité de suivre une formation en logistique intégrée à l'École Nationale Supérieure de Génie Industriel de l'Institut National Polytechnique de Grenoble en France. De même, ils pourront effectuer un échange à l'École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne (France), comprenant un stage industriel rémunéré ou indemnisé de quatre mois. Cet échange peut s'accompagner de bourses d'études offertes par cet établissement. Enfin, le démarrage d'une formation en multimédia pour les étudiants du programme de génie informatique et d'une formation en agro-industrie pour les étudiants de génie chimique est également prévu en 2006-2007. Vol. 3, n o 2, mai 2006 Renaud D'André est l'un des nombreux étudiants à profiter du programme d'échanges étudiants offert à Polytechnique. Étudiant en génie mécanique, il poursuit actuellement ses études à l'Université Polytechnique Tchèque, à Prague. « Nos efforts pour développer des programmes à valeur ajoutée avec des institutions étrangères prestigieuses visent essentiellement la préparation de nos étudiants à la mondialisation », déclare Line Dubé, directrice du BRIN. « Nous souhaitons qu'ils connaissent d'autres façons d'aborder le génie, mais aussi qu'ils aient la possibilité de se familiariser avec d'autres cultures. Nous privilégions une approche " holistique " : études de plusieurs mois dans une université hors Québec, stage dans une entreprise étrangère, côtoiement d'étudiants étrangers sur le campus ou encore invitation de professeurs étrangers. L'importance de cette sensibilisation culturelle dépasse de beaucoup le simple apprentissage d'une langue étrangère : nombre de nos diplômés travailleront à des projets internationaux dès leur entrée sur le marché du travail. Ils devront collaborer avec des gens qui auront d'autres systèmes de valeurs organisationnelles. Or la réussite d'un projet international peut dépendre d'enjeux très subtils, liés par exemple aux rapports hiérarchiques, voire au contexte politique, qui peuvent complètement nous échapper si nous n'avons pas conscience que les valeurs sous-jacentes à une culture donnée ne sont pas nécessairement universelles. » L'École 5

  • Partager
    Page 6

    L'École Fondation La Fondation se prépare aux prochains défis Robert Panet-Raymond, Po 65 Président Au cours des dernières années, la Fondation de Polytechnique s'est structurée et s'est dotée de tous les outils des meilleures organisations de philanthropie. Ses résultats des dernières années témoignent de l'excellence de son équipe, constituée à la fois de bénévoles dévoués et de permanents professionnels. Présentement, la campagne annuelle bat son plein et les résultats sont fort encourageants. Nous sommes particulièrement fiers de voir que le nombre de donateurs a augmenté de plus de 20 % par rapport à l'an dernier. Il est clair que plus le nombre de contributeurs sera élevé, plus la Fondation accomplira sa mission de sensibilisation et de contribution aux besoins de l'École. Car ces besoins, malgré les constructions récentes, augmentent sans cesse. Il manque en effet plusieurs millions de dollars pour équiper convenablement les nouvelles constructions de l'École, et la Fondation s'est engagée à recueillir 10 millions sur cinq ans. Signe également que tous travaillent ensemble au mieux-être de l'École Polytechnique, nous avons Cercle des Bâtisseurs Fondé en 2001 par Roland Doré (Po 60), René Dufour (Po 54), Jean-Paul Gourdeau (Po 51) et présidé par Bernard Lamarre (Po 52), le Cercle des Bâtisseurs est un regroupement de diplômés et amis de Polytechnique qui ont en commun le désir de faire de l'École Polytechnique une école d'ingénierie de calibre international. Pour y adhérer, chaque membre doit s'engager à verser un montant minimum de 12 500 $ / 5 ans. Le Cercle des Bâtisseurs compte plus de 85 membres et la Fondation est fière d'annoncer que 17 membres ont accepté de renouveler leur engagement qui venait à échéance. Automatiquement, tous les membres qui étaient dans la catégorie « Bâtisseurs » et qui ont renouvelé feront maintenant partie de la catégorie « Grands Bâtisseurs ». Voici la liste des personnes dont l'engagement venait à terme et qui ont accepté de renouveler : Daniel Arbour, Po 66 Khalil E. Barsoum, Po 66 Réjean Berthiaume, Po 81 Ricardo Camarero Pierre Desjardins, Po 65 Guy Drouin, Po 72 Guy Dufresne, Po 64 Pierre-C. Fortier, Po 54 Serge Gendron, Po 73 Jean-Paul Gourdeau, Po 51 Bernard Lamarre, Po 52 Jean L. Leduc, Po 64 Georges V. Liby, Po 64 décidé récemment d'échanger des représentants avec l'Association des Diplômés de Polytechnique. Ainsi, le président de l'ADP, Pierre Lamoureux (Po 96), siège désormais au conseil de la Fondation et Pierre Desjardins (Po 65), vice-président de la Fondation, siège au conseil de l'ADP. De plus, à l'assemblée annuelle, nous avons accueilli de nouveaux administrateurs : Richard Cacchione, président d'Hydro-Québec Production, et Roch Dubé (Po 77), président de Bell-Nordiq inc. Par ailleurs, Kazimir Olechnowicz (Po 74), président de CIMA+ et Prix Mérite 2005 de l'ADP, s'est joint au conseil au cours de l'année dernière. Une décision importante a été prise par le conseil à l'automne dernier, celle de confier la gestion des différents fonds de la Fondation à Gestion Férique, un organisme mis sur pied par l'Ordre des ingénieurs du Québec et qui dessert toute la communauté d'ingénierie. Nous espérons par ce geste augmenter le rendement de notre capital, tout en manifestant notre solidarité envers nos confrères. Comme vous pouvez le voir, il se passe beaucoup de choses à la Fondation, et elle se prépare à augmenter son efficacité pour hausser sensiblement sa contribution à l'École Polytechnique. François Reid, Po 64 Denis Savignac, Po 52 René Viau, Po 64 Les résultats de la campagne 2005-2006 La Fondation de Polytechnique a amassé plus de 890 000 $, soit une augmentation de 11% en comparaison avec la campagne 2004-2005. Également, il faut noter l'excellent travail des étudiants qui ont participé au télémarketing. Grâce à eux, nous avons été en mesure de rejoindre un plus grand nombre de diplômés. Il est toujours temps de faire votre don, si ce n'est déjà fait. Merci de soutenir votre alma mater! 6 Vol. 3, n o 2, mai 2006

  • Partager
    Page 7

    Création de la bourse Jean-Charles-Lemieux Nomination Robert Panet-Raymond, président du conseil d'administration de la Fondation de Polytechnique, a le plaisir d'annoncer la nomination de Natalie Villemure à titre de directrice générale et secrétaire du conseil d'administration de la Fondation. M me Villemure a une solide expérience en philanthropie et une excellente connaissance du domaine de l'éducation. Elle a commencé son mandat le 24 avril dernier. Friends of Polytechnique La première campagne annuelle de Friends of Polytechnique of Montreal a permis d'amasser plus de 50 000 $ auprès des diplômés de Polytechnique résidant aux États-Unis. La campagne 2006 sera lancée en juin par le président de Friends, Jean Gaulin (Po 67). Louis Marceau (Po 67), trésorier de Friends, agira à titre de responsable des activités de la Vol. 3, n o 2, mai 2006 Jean Charles Lemieux (Po 67) a offert un don de plus de 100 000 $ à la Fondation de Polytechnique afin de mettre sur pied la bourse Jean-Charles- Lemieux et de soutenir le fonds Roger-Langlois déjà existant. La bourse Jean-Charles-Lemieux sera attribuée annuellement à un étudiant en génie qui veut poursuivre ses études jusqu'à la maîtrise. Elle aura une valeur initiale de 1 500 $ et augmentera régulièrement au cours des 25 prochaines années. Par ce don, M. Lemieux veut manifester son attachement à son alma mater et sa reconnaissance pour la qualité de la formation universitaire qu'il y a reçue et qui a joué un rôle prépondérant dans sa réussite professionnelle. « En créant le Fonds de bourses Jean-Charles-Lemieux et en contribuant aussi à la bourse déjà existante du regretté Roger P. Langlois, je campagne. Les dons pourront être adressés à : Susan Flaherty, Friends of Polytechnique of Montreal, Roha & Flaherty, Attorney of Law, 2121, K Street, Suite 800, Washington, DC 20037-1801, ou directement par Internet : www.networkforgood.com Activités à venir Dîner du Cercle des Bâtisseurs (exclusif aux membres du Cercle des Bâtisseurs) Le 31 mai 2006, à 17 h 30, au pavillon J.-Armand-Bombardier. Conférencier invité : Khalil E. Barsoum, Po 66. Assemblée générale annuelle de la Fondation de Polytechnique Le 19 septembre 2006, à 17 h 30, au pavillon Claudette-Mackay- Lassonde. Dîner du Président Octobre 2006, au Club Saint-Denis. voulais favoriser le succès de futurs ingénieurs de Polytechnique; c'est ma façon de démontrer ma reconnaissance et d'appuyer la poursuite de l'excellence dans notre profession d'ingénieur », souligne Jean Charles Lemieux. M. Lemieux garde un excellent souvenir de Roger P. Langlois, ancien professeur et directeur général de Polytechnique, qui a travaillé sans relâche pendant toute sa carrière et même sa retraite au succès et au rayonnement de Polytechnique, de ses étudiants et de ses diplômés. M. Lemieux est directeur principal de projets dans la division Énergie de SNC-Lavalin. Au cours de sa carrière, il a manifesté son engagement envers Polytechnique par l'intermédiaire de l'Association des Diplômés, dont il est un des gouverneurs, de la Fondation et du Conseil consultatif de l'École Polytechnique. La Fondation de Polytechnique remercie chaleureusement M. Lemieux pour ses contributions à l'avancement de Polytechnique. L'équipe de la Fondation de Polytechnique Robert Panet-Raymond Président robert.panet-raymond@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 3216 Natalie Villemure Directrice générale natalie.villemure@polymtl.ca (514) 340-5197 Michelle Niceforo Coordonnatrice des campagnes auprès des diplômés michelle.niceforo@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 4151 Richard Coveney Coordonnateur de la gestion de l'information richard.coveney@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 3756 Linda Hurteau Adjointe administrative linda.hurteau@polymtl.ca (514) 340-5959 L'École 7

  • Partager
    Page 8

    L'enseignement - La vie étudiante 8 Pierre G. Lafleur, ing. Ph. D., directeur, enseignement et formation Gros plan La Bibliothèque, bien plus que des livres Chercher un recueil de poésie dans une bibliothèque consacrée au génie ne relève pas d'une forme aiguë d'étourderie, tout au moins à la Bibliothèque de Polytechnique, qui a lancé en mars dernier sa collection culturelle. « Il n'y a là aucune contradiction, soutient Richard Dumont, directeur de la Bibliothèque. Pour faciliter leur évolution dans l'entreprise, nos futurs ingénieurs auront tout intérêt à posséder une culture générale. C'est pourquoi cette collection trouve tout à fait sa place entre nos murs. » Mot du directeur de l'enseignement et de la formation Quand la raison prend le dessus sur la saison! Dans la foulée du renouvellement de nos programmes de formation au baccalauréat, l'été 2006 sera un point tournant pour notre Département de génie électrique, car il accueillera pour la première fois de notre histoire des étudiants du baccalauréat qui réaliseront un plein trimestre de cours s'étalant sur 15 semaines. De ce fait, des stages en entreprise pourront être réalisés tant au trimestre d'automne, d'hiver que d'été. J'invite donc nos diplômés/employeurs potentiels à faire appel à notre Service de placement pour combler leurs besoins. Pour ce faire, consultez notre site Web : www.polymtl.ca/sp En plus des projets intégrateurs qui ont été incorporés à chacune des 4 années de nos 11 programmes de baccalauréat en ingénierie, Polytechnique intégrera dans sa formation, et ce, dès l'automne 2006, 3 crédits visant l'acquisition d'habiletés personnelles et relationnelles (HPR), en particulier celles liées au travail en équipe et à la communication orale et écrite. Dans ce contexte, 2 projets pilotes ont eu lieu au cours de l'hiver 2006 en génie mécanique et en génie industriel, et ceux-ci ont démontré des résultats très encourageants. Par ailleurs, d'autres innovations sont à l'étude. L'amalgame de la formation technique offerte à Polytechnique à une formation en gestion fera très certainement l'objet de travaux de réflexion au sein de certains de nos départements, tout cela dans le but de toujours assurer la meilleure formation aux futurs ingénieurs issus de notre institution. Enfin, une orientation thématique internationale est également en gestation. C'est donc à suivre... Toutes mes félicitations aux nouveaux ingénieurs de l'année scolaire 2005-2006! Cette collection a vu le jour sous l'impulsion de l'Association des étudiants de Polytechnique (AEP). Les étudiants souhaitaient avoir accès à des documents d'intérêt général. Leur demande a trouvé un écho d'autant plus favorable auprès de la Bibliothèque que celle-ci avait intégré la fonction de foyer intellectuel dans la définition de son nouveau mandat. Cette orientation prévoyait notamment la mise en contact des usagers avec la culture et l'actualité. Mentionnons qu'il est désormais possible de contempler des œuvres réalisées par des membres de la communauté polytechnicienne, puisqu'une aire d'exposition s'est intégrée dans le volet culturel de la Bibliothèque. « Un appétit culturel que nous comptons stimuler » « Notre volet culturel est une réalisation collective, se réjouit M. Dumont. Le fonds de la collection culturelle est soutenu financièrement par l'AEP et l'Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique (AECSP), avec l'aide de Coopoly. Ce sont les étudiants qui choisissent les livres, selon le cadre que nous avons instauré. L'aire d'exposition a, quant à elle, été créée grâce à l'appui de la Fondation de Polytechnique. Vol. 3, n o 2, mai 2006

  • Partager
    Page 9

    L'adhésion de ces différents partenaires à ce projet nous montre l'existence d'un « appétit culturel » à Polytechnique, que nous comptons bien stimuler. » « Initier les étudiants à la recherche d'information » Foyer intellectuel, la Bibliothèque n'oublie cependant pas sa fonction de centre de ressources documentaires. Un rôle certes plus traditionnel, mais qui n'en évolue pas moins pour autant. « Il ne suffit plus de rendre des documents disponibles, notre mission est aussi d'initier les étudiants à la recherche d'information par le biais d'une formation, précise M. Dumont. La recherche d'information est un facteur de réussite dans les études comme dans la vie professionnelle. » Au niveau des cycles supérieurs, un cours de méthodologie de la recherche (ING8901) est suivi obligatoirement par les étudiants du doctorat et fortement recommandé à ceux de la maîtrise-recherche. Douze heures de laboratoire en recherche documentaire complètent ce cours. « L'étudiant apprend à définir une stratégie de recherche pour son sujet et à gérer ses références. Le taux de satisfaction dépasse les 90 %. Le professeur Desjardins, par exemple, évalue que ses étudiants peuvent gagner jusqu'à quatre mois grâce à cette formation. » Les besoins des étudiants du baccalauréat ne sont pas négligés. Une réflexion est actuellement menée par les équipes pédagogiques pour intégrer des notions de formation documentaire dans certains cours. Avec le cours ING8901, offert uniquement à notre connaissance dans deux autres établissements similaires dans le monde (en Suède et en Australie), la Bibliothèque de Polytechnique prend une longueur d'avance. Autre innovation : les partenariats avec les chaires de recherche du Canada de Polytechnique. « La Bibliothèque développe pour ces chaires des services documentaires spécifiques, comme l'organisation de leur documentation interne. C'est une première au Québec, sinon au Canada. » The library: More than just a book repository Looking for a poetry anthology in an engineering library isn't a sign of acute absent-mindedness, at least not at the new Bibliothèque de Polytechnique, which in March launched its cultural collection. In line with the library's repositioning as an "intellectual forum," the new collection will help give future engineers a degree of erudition in their professional development. Of course, the library's new role doesn't supplant its previous functions as an exceptional technical and Vol. 3, n o 2, mai 2006 La Bibliothèque, qui se distingue aussi par la forte utilisation de ressources documentaires électroniques (elle figure dans le peloton de tête au Québec), semble donc avoir trouvé les moyens adéquats de répondre aux besoins des chercheurs, professeurs et étudiants. Elle cherche également à développer des services pour les diplômés de l'École. « Nous aimerions leur offrir l'accès à des banques de données ainsi que des ateliers de recherche sur les normes et brevets. C'est la complexité des négociations avec les éditeurs qui nous freine. » Les diplômés peuvent cependant consulter les documents sur place et, sous condition d'un don de 125 $ à la Fondation, emprunter des ouvrages. Parmi toutes ces passerelles vers le savoir et la culture que la Bibliothèque ne finit pas de jeter, il en est une vers le monde : des trousses d'apprentissage de langues étrangères sont mises à la disposition des usagers. D'autre part, la Bibliothèque augmente son rayonnement à l'étranger par la publication d'articles dans des revues internationales spécialisées et par des présentations lors de conférences internationales. Richard Dumont se rendra d'ailleurs à la conférence annuelle de l'International Association of Technological University Libraries en mai pour y montrer comment la Bibliothèque de Polytechnique participe à la formation de têtes bien faites. applied-sciences documentary resource centre. From promoting research methodology techniques at every level to providing documentary services for the School's various research chairs, extensive electronic document holdings, and foreign-language learning kits, the Bibliothèque de Polytechnique has everything it takes to shape today's students into well-rounded engineers of tomorrow. L'enseignement - La vie étudiante 9

  • Partager
    Page 10

    L'enseignement - La vie étudiante Excellence De g. à d. À l'avant : Olivier Hill, Julia Duchastel-Légaré, Geneviève Plouffe, Louis-Martin Bettez-Tremblay. Au centre : Michael Nault, Pierre Drouin, Marc-Étienne Charron, Adeline Fleury. À l'arrière : Patrice Farand, Jean-Christophe Damné, Adam Korzekwa, Bruno Gauthier. Absents sur la photo : Sébastien Allard, Daniel Barbeau, Géraldine-Edmée Bernard, Vincent Éthier, Jean Provost, Mathieu Taschereau-Dumouchel. Les lauréats de Vinci 2006 Le Profil de Vinci encourage et récompense les étudiants finissants du baccalauréat en génie qui, en plus d'avoir accompli plusieurs réalisations techniques, se sont illustrés dans d'autres domaines tels que les arts, les sports, l'engagement social ou l'entreprenariat. Au cours des douze dernières années, près de 240 étudiants de l'École Polytechnique ont reçu cette mention d'excellence unique en son genre. « Je suis toujours étonné de voir qu'il existe des étudiants très talentueux qui montrent autant de fougue et de passion pour leurs futures carrières d'ingénieur que pour leurs créativités techniques et leurs actions au sein de la communauté polytechnicienne, et bien au-delà », déclare Alain Rochefort, professeur au Département de génie physique et président du comité de sélection. Par le Profil de Vinci, l'École Polytechnique veut signifier clairement l'importance qu'elle attache à une solide formation scientifique et technologique ainsi qu'à un ensemble de qualités et de talents ouvrant la meilleure voie possible à l'exercice de la profession d'ingénieur. Félicitations aux lauréats 2006! 10 Vol. 3, n o 2, mai 2006

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions

Un moment SVP