Partager
Mag_Poly_Nov_2004
Magazine Poly | 2004-11-01 00:00:00
  • Partager
    Page 1

    Magazine intégré de Polytechnique. Poste publications no de convention 41074519 Vol. 1, no. 1, novembre 2004 Recherche Réseaux optiques : les travaux de Raman Kashyap Fondation de Polytechnique Création de Friends of Polytechnique of Montréal aux États-Unis SAE Avion-Cargo 2004 : les ailes de la victoire L'ingénieur Nouvelle entente ADP-École-Fondation École affiliée à l'Université de Montréal

  • Partager
    Page 2

    www.polymtl.ca Sommaire L'École 4 Le mot du directeur général 4 Ça fait des envieux Nouveau microscope électronique au (CM) 2 5 Presses internationales Polytechnique Les publications de Poly se sont faites une beauté ! A brief from the institution 6 Fondation de Polytechnique Mot du président L'équipe de la Fondation 7 Mot du directeur général Friends of Polytechnique of Montréal L'enseignement - La vie étudiante 8 Le mot du directeur de l'enseignement et de la formation 8 Portrait Le Département de génie informatique fait peau neuve 9 International Prochaine destination pour Poly-Monde : la Chine Le Comité pour les étudiants en échange (COPEC) A brief from Education/Student Life 10 Compétitions Sociétés techniques à l'affiche 11 Les Jeux de génie 2005 Technical groups and the Jeux de génie 12 Conseils Stage, mode d'emploi 13 Expériences d'étudiants 14 L'accueil des nouveaux étudiants 15 Gros plan Le Bureau des affaires étudiantes Sommaire Vol. 1, no. 1, novembre 2004 2 Vol. 1, no. 1, novembre 2004 4 8 16 Profils de diplômés Annie Trudeau : des études de physique sur un rythme endiablé Continuer à apprendre pour réaliser ses rêves : David Bourret La recherche / Research 17 17 Le mot du directeur de la recherche et de l'innovation / A message from the Dean, Research and Innovation p. 22 Journée de la recherche : un rendez-vous réussi / 3 e Journée de la recherche: a resounding success p. 22 18 Recherche avancée / Advanced research Raman Kashyap cherche la lumière / Raman Kashyap seeks the light p. 23 19 Innovation L'incubateur J.-A.-Bombardier accueille sa première entreprise / The J.-A.-Bombardier Incubator welcomes its first company p. 24 20 Profil de chercheur / Researcher Profile Greg Kennedy lit l'alphabet nucléaire de la matière / Greg Kennedy reads the nuclear alphabet of matter p. 25 21 Projets majeurs / Major projects L'ingénieur Nouveaux projets amorcés / New projects started 27 Mot du président de l'ADP Appel de candidatures pour le Prix mérite 2005 28 Profils de diplômés 29 Retour sur les activités Prix Mérite 2004 Calendrier des activités Matin ADP 30 Nouvelle entente ADP, École, Fondation Nominations, distinctions et décès 27

  • Partager
    Page 3

    Éditorial Chantal Cantin, directrice du Service des communications et des relations publiques est une publication périodique de la Direction des affaires institutionnelles et secrétariat général de l'École Polytechnique. ISSN 1712-3852 Édition : Service des communications et des relations publiques Rédactrice en chef : Chantal Cantin Coordinatrice : Catherine Florès Vol. 1, no. 1, novembre 2004 L'impact... comment se mesure-t-il ? C'est avec beaucoup de fierté que nous vous présentons le nouveau magazine de l'École Polytechnique de Montréal intégrant l'ensemble des activités de l'institution. Les contenus des magazines Eurêka, Poly Mag et L'ingénieur ont été intégrés à Poly. Dans ce nouvel outil intégré, vous retrouverez des sections dédiées à la vie institutionnelle de l'École (rouge), à l'enseignement et la vie étudiante (orange), à la recherche (vert) et à nos diplômés (bleu). Poly a été conçu en fonction du cycle de passage de certains de nos étudiants en nos murs (baccalauréat, études supérieures, recherche et, bien sûr, le marché du travail pour nos diplômés). L'Association des Diplômés de Polytechnique (ADP) a accepté d'emblée de s'associer à Poly puisque ses membres seront heureux de recevoir des nouvelles de leur alma mater. Ainsi, les diplômés auront accès à l'information qui leur était transmise auparavant dans le magazine L'ingénieur, mais ils auront aussi accès à toutes les activités qui fourmillent à Polytechnique. Depuis plus de 131 ans, les diplômés de Polytechnique contribuent à des travaux d'ingénierie ayant un impact considérable sur le mieux-être et la vitalité économique de notre société. Grâce à Poly, nous voulons mettre en valeur cet impact, nous voulons démythifier les études en ingénierie, nous voulons vulgariser les recherches menées par nos professeurs et renforcer nos liens avec nos étudiants actuels et futurs ainsi qu'avec nos diplômés (l'industrie). En terminant, je vous invite à nous faire part de vos commentaires et suggestions. Notre prochain numéro sera publié en février 2005. Bonne lecture ! Chantal Cantin Rédactrice en chef chantal.cantin@polymtl.ca Rédaction : Catherine Florès, Mathieu Faucher, Yan Barcelo, Sylvie Lavoie, Lucie Dagenais Traduction : Mark Daly Photos : Denis Bernier, Pierre Guzzo, Normand Rajotte, Service des communications et des relations publiques Direction artistique et conception de la grille graphique : Millennium concept & design Ont collaboré à ce numéro : La Fondation de l'École Polytechnique, la Direction de la recherche et de l'innovation, l'Association des Diplômés de Polytechnique Reproduction autorisée avec mention de la source. Renseignements : Service des communications et des relations publiques, École Polytechnique de Montréal Tél. : (514) 340-4915 communications@polymtl.ca Adresse postale : C.P. 6079, Succ. Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3A7 Le genre masculin a été utilisé dans l'unique but de faciliter votre lecture. Éditorial 3

  • Partager
    Page 4

    L'École 4 Robert L. Papineau, ing. Ph. D. directeur général de l'École Polytechnique Ça fait des envieux En opération depuis le mois d'octobre, le nouveau microscope du (CM) 2 permet de développer, par l'utilisation de techniques génériques, des matériaux avant-gardistes et des nouveaux procédés. «Avec cet appareil à résolution atomique, on peut entre autres étudier les poudres d'acier, les alliages en aluminium ou en magnésium», indique Gilles L'Espérance, professeur titulaire et directeur du (CM) 2 . Mot du directeur général Équipement technologique de pointe à Polytechnique Le microscope électronique en transmission à canon à effet de champ du Centre de caractérisation microscopique des matériaux (CM) 2 est exclusif à Polytechnique et, de ce fait, unique au Québec. Gilles L'Espérance professeur titulaire et directeur du Centre de caractérisation microscopique des matériaux, le (CM) 2 . Que ferais-je demain ? Qui serais-je demain ? En choisissant d'étudier le génie à l'École Polytechnique, nos étudiants ont trouvé la réponse à ces questions essentielles : demain, ce seront des femmes et des hommes qui concevront, produiront, communiqueront et contribueront à améliorer la société et à façonner le monde futur. Pour soutenir nos étudiants dans la voie où ils se sont engagés, notre École tient à leur offrir un environnement facilitant l'intégration, la pédagogie, la recherche et visant à stimuler autant les talents individuels que le travail en groupe. Dans cette optique, nous mettons en place le programme de formation le plus apte à assurer l'acquisition des connaissances et aptitudes nécessaires au métier d'ingénieur, et favorisant l'épanouissement personnel comme la transmission des valeurs qui donnent tout son sens à ce métier. Le projet de formation (PDF) du baccalauréat est prioritaire pour l'École et il privilégie l'encadrement, la mise en place dans nos programmes d'études de projets intégrateurs et le développement d'approches pédagogiques actives. À plus long terme, il permettra à Polytechnique de renforcer sa position d'École internationale formant de futurs leaders. Un projet de cette envergure mobilise tous nos professeurs autant que la majorité du personnel des services. Un comité d'implantation, sous la direction du directeur de l'enseignement et de la formation, M. Pierre G. Lafleur, travaille depuis le début de l'année avec nos équipes pédagogiques à l'élaboration des nouveaux programmes de cours et de nouvelles approches d'encadrement au premier cycle. La tâche est exigeante, mais je suis heureux de constater l'engagement indéfectible de tous ceux qui y collaborent, et les progrès réalisés à ce jour. Outre les chercheurs et étudiants du domaine des matériaux, cet appareil puissant intéresse les gens des domaines chimiques, physiques, nanotechnologiques, biomédicaux et des sciences de la terre pour ne nommer que ceux-là. M. L'Espérance mentionne que «la puissance du système d'imagerie permet de percevoir des détails infiniment minuscules et d'analyser leurs caractéristiques microstructurales ou chimiques. Ces « Le canon à effet de champ génère un faisceau intense permettant l'analyse de signaux analytiques provenant de petit volume. » données sont précieuses pour les chercheurs.» En plus d'attirer des étudiants de diverses sphères, le microscope enchante des clients comme Alcan, BMW, Domfer et Noranda désirant développer davantage leurs technologies. «BMW, par exemple, fait appel aux observations de notre outil, sur la caractérisation microscopique d'alliages de magnésium», explique M. L'Espérance. Vol. 1, no. 1, novembre 2004

  • Partager
    Page 5

    Presses internationales Polytechnique À la rentrée, les étudiants ont découvert dans les rayons de Coopoly la nouvelle présentation des notes de cours. Celles-ci affichent désormais une couverture couleur cartonnée, imprimée sur papier recyclé. Les ouvrages ne sont pas en reste, qui déclinent une nouvelle image graphique particulièrement soignée et une mise en pages aérée. «Contenu sérieux ne veut plus dire présentation ennuyeuse, commente Marc Laberge, directeur des Presses internationales Polytechnique. Nos publications véhiculent l'image de Polytechnique, non seulement à l'intérieur de notre communauté, mais aussi dans le monde universitaire canadien et international puisque nous diffusons dans une vingtaine de pays. Il nous a paru important de les doter d'une présentation attrayante et cohérente.» Cet effort de renouvellement s'inscrit dans la démarche de redéfinition du positionnement stratégique des Presses. «Notre marché traditionnel est plutôt restreint et nous voulons l'élargir, explique Marc Laberge. Les étudiants en génie demeurent notre cible principale, mais nous voulons rejoindre aussi les jeunes au pré-collégial ainsi que les professionnels. Pour les 10-14 ans, nous développons une collection jeunesse qui leur fera découvrir le génie par l'objet, par exemple, l'automobile. Pour les profession- Poly publications get a new look Distributed across Canada and internationally, Les Presses internationales Polytechnique (PIP) publications represent Polytechnique to the world. And this fall, they have an exciting new look. "Serious content shouldn't necessarily mean boring presentation," says Marc Laberge, PIP's director, who presents the makeover as part of a strategic repositioning initiative to expand PIP's market. The online catalogue is available at www.polymtl.ca/pub/. A message from Robert Papineau École Polytechnique emphasizes integration, education and research, and promotes teamwork as much as individual talent. To best transmit the knowledge, skills, and values needed by tomorrow's engineers, Polytechnique is implementing a new cross-disciplinary approach to the undergraduate program: the projet de formation (PDF). This long- Vol. 1, no. 1, novembre 2004 Les publications de Poly se sont faites une beauté ! L'équipe des Presses internationales de Polytechnique, qui maîtrise toute la chaîne de réalisation du livre. De gauche à droite : Nadine Lavoie, adjointe au directeur, commercialisation et administration; Marc Laberge, directeur; Martine Aubry, commis à la production; Bertille Massok, commis à la distribution; et Richard Bisson, commis à l'édition (absente de la photo, Constance Forest, éditrice). nels, nous mettrons en marché des manuels de formation continue, mais aussi des biographies, des histoires de réussites ou encore des ouvrages spécialisés en gestion.» Pour répondre à la double exigence de développement d'un modèle d'édition du savoir et de rentabilité économique dans un secteur difficile, l'équipe des Presses Internationales Polytechnique mise donc sur la qualité et l'innovation. Pour consulter le catalogue en ligne des Presses : http://www.polymtl.ca/pub/ term initiative calls for a concerted effort from our professors and departmental staff; and I am pleased to report the wholehearted participation of everyone involved, and the encouraging progress to date. New electron microscope at the (CM) 2 The field-effect gun-scanning transmission electron microscope at Polytechnique's Centre for Characterization and Microscopy of Materials (CM) 2 is the only one of its kind in Québec. The new microscope, operative since October and representing a $2.5-million investment, allows standardized techniques to be used to develop new materials and processes, and valuable data to be collected at an infinitesimally small scale. Besides material science researchers and students, this powerful tool is useful to chemists, physicists, nanotechnologists, and biomedicine and earth sciences researchers, and also attracts a diversity of clients. L'École 5

  • Partager
    Page 6

    L'École 6 Fondation de Polytechnique Mesdames, messieurs, L'exercice financier achevé le 31 mai dernier est le premier depuis l'entrée en vigueur du protocole d'entente à long terme signé avec l'École Polytechnique. Nos résultats financiers consolidés reflètent cette entente qui nous confie la responsabilité totale de la sollicitation et de la réception des dons. Ainsi, pour l'exercice 2003-2004, nos revenus globaux, incluant les revenus de placement, se sont montés à 4 749 873 $. Pour nous permettre d'assumer totalement ces nouvelles responsabilités, le conseil d'administration a procédé à une réorganisation à peu près totale de notre organisation. Nos résultats financiers de 2003-2004, bien que très acceptables, ne reflètent donc pas le plein potentiel de la Fondation. La réorganisation nous permettra dans les prochaines années d'être plus efficaces en faisant un meilleur suivi de nos activités. Le bénévolat, toujours aussi actif au conseil d'administration, au comité exécutif et au sein des nombreux comités de la Fondation, est désormais soutenu et Mot du président encadré par une équipe permanente de cinq personnes. Pour la première fois, la direction de la Fondation est assurée par un directeur général à temps plein, entouré de quatre personnes d'expérience dans le milieu de la philanthropie. Nous avons pleinement confiance dans cette nouvelle équipe qui nous permettra d'atteindre les objectifs requis pour assurer l'expansion de l'École. À notre réorganisation s'est ajoutée une meilleure gouvernance du conseil d'administration, du comité exécutif et des comités de la Fondation. En accord avec nos nouveaux règlements, le code d'éthique a été adopté et son comité mis sur pied. De plus, la Fondation s'est dotée d'un comité de vérification dont les membres sont tout à fait indépendants du comité exécutif ainsi que de la direction de la Fondation. Les défis de la Fondation sont importants pour l'exercice financier 2004-2005, mais notre équipe peut compter sur des assises plus solides pour relever ces défis avec brio. En terminant, il m'importe de remercier très sincèrement tous nos donateurs, quelle que soit l'importance de leurs dons, ainsi que tous les bénévoles qui remplissent des rôles essentiels et importants au sein de nos nombreux comités, ou pour assurer la sollicitation auprès de nos nombreux donateurs. Un grand merci à tous ainsi qu'à notre personnel. Pierre-C. Fortier, Po 57 Président L'équipe de la Fondation de l'École Polytechnique Danis Prud'homme, directeur général danis.prudhomme@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 4162 Jacques Gervais, directeur des dons majeurs et partenariats spéciaux jacques.gervais@polymtl.ca (514) 340-5197 Michelle Niceforo, coordonnatrice des campagnes annuelles auprès des diplômés michelle.niceforo@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 4151 Richard Coveney, coordonnateur de la gestion de l'information richard.coveney@polymtl.ca (514) 340-4711, poste 3756 Linda Hurteau, adjointe administrative linda.hurteau@polymtl.ca (514) 340-5959 Vol. 1, no. 1, novembre 2004

  • Partager
    Page 7

    Fondation de Polytechnique Une année mouvementée Cette dernière année fut, à tous les égards, des plus mouvementées pour la nouvelle équipe de la Fondation. Il a d'abord fallu se doter du personnel nécessaire pour respecter la nouvelle mission de la Fondation. L'équipe se compose maintenant de cinq personnes à temps plein : un directeur général, un directeur des dons majeurs et partenariats spéciaux, une coordonnatrice des campagnes auprès des diplômés, un coordonnateur de la gestion de l'information et de la recherche ainsi qu'une adjointe administrative. Quinze étudiants travaillant à temps partiel à la sollicitation téléphonique et à la mise à jour des coordonnées appuient l'équipe. En deuxième lieu, la tâche consistait à mettre sur pied un système de gestion des plus efficaces et efficients pour pouvoir accroître nos opérations. Nous avons révisé complètement tous les dossiers et des procédures en place. Nous avons ensuite implanté les outils logiciels nécessaires à toute la comptabilité, au suivi des dons et au contrôle administratif et financier dans toutes nos opérations quotidiennes. En parallèle, le conseil d'administration a instauré un plan stratégique de développement pour une période de cinq ans, comportant, entre autres, une étude de faisabilité relativement à une campagne d'envergure. Les conclusions indiquaient clairement que mener une telle campagne n'est pas recommandé, notamment tant que n'auront pas été réalisées les modifications formulées dans le rapport sur une base annuelle aux plans des campagnes, dont celle de 2004-2005. La Fondation cherchera donc à accroître la fidélisation des donateurs actuels et la recherche de donateurs potentiels par nos relations avec les diplômés les plus proches. Alors nous pourrons élargir notre cercle d'influence et nos contacts privilégiés. Pour renforcer nos liens avec nos clients internes, des collaborations actives ont été amorcées tout au long de l'année avec l'Association des Diplômés de Polytechnique, le Bureau des affaires étudiantes et les associations étudiantes, AEP et AECSP. Les politiques pour l'acceptation des dons et la reconnaissance des dons et la visibilité ont été approuvées par le conseil d'administration en mai dernier; le bon fonctionnement du travail de sollicitation et le respect de nos donateurs sont donc assurés. Nous sommes parvenus à obtenir plus de 20 % d'augmentation dans la campagne annuelle auprès des diplômés, soit 545 742 $, par rapport à la dernière année. Ce fut donc une année extrêmement fructueuse à tous les points de vue, et ce, grâce à tous nos fidèles et généreux donateurs et bénévoles que nous tenons à remercier chaleureusement. Merci pour tout ce que vous faites et pour votre confiance! Fondation Friends of Polytechnique of Montréal La Fondation de Polytechnique compte maintenant une section au sud de la frontière canadienne. En effet, Friends of Polytechnique of Montréal permet maintenant aux quelque 210 diplômés œuvrant aux États-Unis ainsi qu'aux entreprises et fondations privées américaines de contribuer aux campagnes de financement de Polytechnique et de profiter pleinement des avantages fiscaux inhérents à leurs contributions. Ainsi favorisé, l'élargissement Vol. 1, no. 1, novembre 2004 des réseaux et des contacts avec des entreprises et fondations américaines sera des plus bénéfiques. Un premier conseil d'administration fut tenu par téléphone en juin dernier. Les administrateurs de cette nouvelle fondation établie à Washington sont : Jean Gaulin, Po 67, de San Antonio au Texas, président, Louis Marceau, Po 67, de Palm Beach en Floride, trésorier, et Pierre Saint-Hilaire, Po 82, de Belmont en Danis Prud'homme, directeur général, Fondation de l'École Polytechnique. Californie, secrétaire. Le président a montré l'exemple en versant une contribution de 210 000 $ américains, privilégiant autant que possible des projets en entrepreneurship ainsi que le sport d'excellence. Les dons peuvent être adressés à : Susan L. Q. Flaherty, Friends of Polytechnique of Montréal, Roha & Flaherty, Attorney of Law, 2121, K Street, Suite 800, Washington, DC 20037-1801. L'École 7

  • Partager
    Page 8

    L'enseignement - La vie étudiante 8 Pierre G. Lafleur, ing. Ph. D. directeur, enseignement et formation Portrait d'un enseignant Michel Dagenais appartient à un jeune département comptant environ vingt-cinq professeurs actifs, pour la plupart en début de carrière. Conscient des défis posés aux nouveaux professeurs, il y voit cependant de nombreux avantages. «Ils peuvent établir rapidement le contact avec les étudiants et s'impliquent souvent plus facilement dans les nouveaux projets pédagogiques», fait-il remarquer. Le nouveau directeur a par ailleurs des objectifs clairement définis. «Je vois mon rôle comme un facilitateur. Je donnerai l'appui voulu à mes collègues et aux étudiants. Je tenterai d'animer les discussions et de lancer les actions requises pour faire progresser la contribution de notre département à la société», dit-il avec optimisme. Mot du directeur de l'enseignement et de la formation Alors que les nouveaux édifices de Polytechnique s'élèvent tout autour de nous, nous avons mis en œuvre un autre vaste chantier à l'École, non de béton et d'acier cette fois, mais tout aussi solide : le projet de formation. Né de la volonté d'assurer à nos étudiants le développement des compétences les mieux adaptées à leur futur métier d'ingénieur et d'améliorer leur encadrement, le projet de formation propose une intégration verticale des programmes au baccalauréat et un réaménagement des enseignements communs. Une des conséquences majeures est notamment l'abandon du tronc commun. Il comprend, en outre, le développement de méthodes d'apprentis- sages actives, l'utilisation des TIC comme un outil d'apprentissage, une intégration matricielle des habiletés personnelles et relationnelles et, dans certains cas, l'approche par projets. De plus, chaque programme intégrera au minimum un stage obligatoire. Le comité d'implantation, travaillant activement avec les équipes pédagogiques, vise à l'intégration progressive des changements aux programmes d'études. Dès cet automne, le projet détaillé sera déposé pour la première année 2004-2005, ce qui permettra le début des enseignements de première année à la première cohorte à l'automne 2005. Les modifications aux programmes pour les enseignements de 2 e , 3 e et 4 e années s'échelonneront sur les trois années suivantes. Ensemble, nous réalisons un formidable socle de connaissances sur lequel nos étudiants pourront s'appuyer durant toute leur vie professionnelle. Le Département de génie informatique fait peau neuve Michel R. Dagenais, ing. Ph. D. a été nommé le 15 juin 2004 au poste de directeur du Département de génie informatique pour un mandat de trois ans se terminant en juin 2007. « Je désire fortement contribuer au tout nouveau projet de formation qui sera en application à Polytechnique dès l'an prochain ». Des changements d'envergure Du jamais vu en quinze ans! Le Département de génie informatique vivra cette année des changements majeurs. «Nous déménagerons complètement le Département dans les nouveaux pavillons Lassonde. De ce fait, nous profiterons, entre autres, d'un lieu de grande qualité et d'un système de connexion informatique sans fil très performant. Nous exécuterons, en même temps, un renouvellement majeur dans nos programmes», mentionne le nouveau directeur. «Plutôt que de faire cinq mini projets dans autant de cours, les étudiants en réaliseront un seul, intégrateur, de plus grande envergure. Celui-ci couvrira la matière vue par l'ensemble des cours de la session. Ce projet plus concret permettra de faire ressortir des problèmes réels, difficiles à saisir théoriquement», explique-t-il. Parallèlement à sa nouvelle fonction de directeur, M. Dagenais enseignera aux études supérieures le cours Aspects algorithmiques du génie informatique (INF 6100) en septembre. Il poursuit également ses activités de recherche. Vol. 1, no. 1, novembre 2004

  • Partager
    Page 9

    International Prochaine destination pour Poly-Monde : la Chine Bien que la 16 e mission de Poly-Monde ne soit prévue qu'en mai 2005, les 20 étudiants de cette mission organisent des activités de financement depuis le départ de Poly-Suisse en mai dernier. « Nous sommes tous très motivés à rendre notre projet des plus professionnels et bien organisé. C'est pour cette raison que nous avons commencé nos activités tôt », souligne le coordonnateur de la mission et étudiant à la maîtrise en génie industriel, Jean-Philippe Leboeuf. Beijing, Xi'an, Yicheng, Wuhan, Nanjing et Shanghai seront les villes visitées par les étudiants de sept départements différents. Ils prendront conscience des secteurs industriels en expansion en Chine et découvriront leurs technologies et leur culture. La liste de la quarantaine d'entreprises qu'ils visiteront en trois semaines n'est pas encore exhaustive. Toutefois, ils ne manqueront pas le barrage des Trois Gorges (un ouvrage de grande envergure situé sur le fleuve Yang Tse) et les fabricants du TGV magnétique. Les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique, de l'informatique et des communications, des biotechnologies et du pharmaceutique ainsi que le secteur de l'énergie et des ressources naturelles sont prévus au programme. Un cours de mandarin de deux heures par semaine pour deux sessions sera nécessaire au groupe pour acquérir des rudiments de cette langue. « Nous comptons aussi sur l'appui du professeur et directeur de recherche en télécommunications, Ke Wu. D'origine chinoise, il nous ouvrira de précieuses portes », explique Jean-Philippe. Pour plus d'informations : www.polychine.org A message from Pierre G. Lafleur A new initiative, the projet de formation (PDF), proposes to vertically integrate undergraduate programs and reorganize common training. The PDF emphasizes active learning, the use of ICTs as learning aids and obligatory internships, among others. The reforms will be implemented progressively over the next few years, beginning this fall. Poly-Monde's next stop: China During the 16th Poly-Monde expedition in May 2005, students from seven Polytechnique departments will visit Beijing, Xi'an, Whuan, Nanjung and Shanghai to learn about Chinese industrial development, technology and culture. Visits will include the Three Gorges Dam and high-speed train manufacturing facilities. The 20 participating students are busy raising funds and taking Mandarin lessons in preparation for the trip. COPEC: We'll make you love Poly-and Québec! The Comité pour les étudiants en échange (COPEC) was formed in 2001 to promote student exchange at École Polytechnique. COPEC establishes a welcoming environment for international students, organizing various year-round activities and outings. The committee also helps exchange students adapt to life in Québec. To find out more, e-mail the COPEC at copec@polymtl.ca or visit www.step.polymtl.ca/~copec Vol. 1, no. 1, novembre 2004 International Le COPEC : nous allons vous faire aimer Poly et le Québec ! L'équipe du COPEC : À l'arrière : David Letendre, Sandrine Favre, Geneviève Morin. Au milieu : Bruno Gohier, Benoît Lamontagne. À l'avant : Jean-Philippe Garceau, Patrick Bodnariuk. C'est en 2001 que le Comité pour les étudiants en échange (COPEC) a vu le jour, inspiré par celui de l'université de Lulea en Suède où ses promoteurs avaient effectué un séjour. Le but du COPEC : promouvoir l'échange étudiant à Polytechnique en établissant un environnement favorisant l'accueil de ces étudiants. Le COPEC veut rendre le séjour des étudiants en échange à Polytechnique le plus intéressant possible, en organisant diverses activités durant l'année et en tentant de leur faire découvrir le Québec. 5@7, soirée d'Halloween, activités de plein air et sorties touristiques sont souvent au programme. L'activité la plus prisée est le Carnaval de Québec, sans compter l'incontournable visite à la cabane à sucre ! Enfin le comité assure aussi aux étudiants étrangers en échange un certain support pour faciliter leur adaptation, par exemple, en désignant un parrain pour les étudiants ayant besoin d'une aide linguistique. Pour rejoindre le COPEC : copec@polymtl.ca www.step.polymtl.ca/~copec L'enseignement - La vie étudiante 9

  • Partager
    Page 10

    L'enseignement - La vie étudiante 10 Compétitions SAE Avion-Cargo : les ailes de la victoire L'équipe SAE Avion-Cargo de Polytechnique s'est hissée au premier rang au classement général dans la catégorie Regular Class, lors de la compétition nordaméricaine d'avions téléguidés SAE 2004 Aero Design West Competition, qui s'est déroulée du 18 au 20 juin 2004 à Fort Worth au Texas. C'est la deuxième fois en dix ans qu'une équipe de Polytechnique, et par la même occasion une université québécoise, arrive en première place. Cette belle victoire est le fruit du travail acharné des étudiants Francis Tremblay, Jean-Gabriel Morin-Joannette, Paul- Formule SAE Pour sa première participation à la compétition Formula Student, qui se déroule chaque année en Angleterre, la Formule SAE de Polytechnique a réalisé des performances très encourageantes. Retour sur la compétition avec une équipe enthousiaste. La Formule SAE-Poly a terminé 6 e sur 67 au palmarès de la compétition Formula Student qui s'est tenue du 8 au 11 juillet dernier à Leicester, en Angleterre. « Nous avons aussi remporté une 2 e place au « skidpad », une 4 e place à l'accélération, et une 2 e au slalom. C'est notre meilleure performance à ce jour », précise Jean-Sébastien Leclerc, directeur de l'équipe Formule SAE-Poly et étudiant en génie mécanique. Participer à une compétition universitaire internationale sur un autre continent s'avère une expérience des plus enrichissantes pour une société technique. « En se mesurant à des équipes d'autres pays, on prend conscience des différences dans l'approche de la conception des voitures. Alors que les voitures des équipes nord-américaines ont tendance à se ressembler toutes, nous avons constaté beaucoup de différences dans le design en Europe, comme l'utilisation fréquente de moteurs unicylindres », ajoute André Poirier, Anabel Raymond, Étienne Bilodeau, Simon Baillargeon, Marc-André Bussières, Guillaume Champoux et Melina Raptis, qui ont tout au long de l'année consacré beaucoup d'efforts à la mise au point de leur prototype. «L'objectif premier de cette compétition de la Society of Automotive Engineers (SAE) est de présenter un avion téléguidé, conçu en fonction de règles de design très strictes déterminées par les organisateurs, explique Francis Tremblay, président de la société technique. L'avion doit être capable d'effectuer un vol complet, c'est-à-dire décollage, exécution d'un tour en vol, atterrissage, et de lever le poids le plus élevé possible.» La catégorie Regular Class imposait notamment l'utilisation d'un moteur OS.61 FX avec silencieux d'origine. Pesant 8 livres, l'avion de Polytechnique a été en mesure de soulever une charge de 34 livres, remportant ainsi le trophée brigué par les 44 équipes en lice, en provenance de 37 universités des États-Unis, du Canada, du Mexique, du Venezuela et de l'Australie. Formule SAE : première participation de son histoire à la Formula Student De g. à d. : Jonathan Martinez, Patrick Raymond, Pierre-Luc Baril, Alexandre Gauthier, Philippe Beauchamp, Yves Noury, Jean-Michel Desaulniers, Alexandre Gomez, Jean Sébastien Leclerc, pilote, Hugo Houle, Frédéric Coulson, François Guimont-Hébert, Olivier Bonnet, Alaa Hayek, Éric Gravel, Philippe Morin. Jean-Sébastien. Autre surprise pour l'équipe : avoir à se familiariser avec la conduite à gauche chère aux Britanniques. « C'est vraiment mêlant ! », admettent les intéressés. Fruit de cinq années de développement, le véhicule de Poly s'est distingué par sa conception : « les juges ont apprécié la simplicité de construction et d'utilisation de notre voiture. L'un deux a même déclaré que la voir donnait envie de sauter à bord et de piloter ! » Encourageant non ? Vol. 1, no. 1, novembre 2004

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions

Un moment SVP